jeudi 25 février 2016

L'ambition de Babolat dans la chaussure innovante

L'ambition de Babolat dans la chaussure innovante


 |   | http://acteursdeleconomie.latribune.fr/innovation
(Crédits : DR) 
Babolat a plus d'une corde à sa raquette. Connu dans le monde pour ses raquettes de tennis, l'équipementier lyonnais développe également une activité chaussures. Avec son dernier modèle technologie, la Jet, il souhaite ainsi prendre une place importante dans cet univers. Pour y parvenir, l’entreprise multiplie les opérations marketing.
Cinquante à cent grammes de moins qu'une chaussure de sport classique (contre 300 grammes en moyenne), c'est ce que promet l'équipementier Babolat avec sa nouvelle chaussure Babolat Jet. Un produit qui assure à la fois le maintien du pied et doit offrir une sensation de légèreté "afin que le joueur se déplace plus vite sur le court" assure l'entreprise.
Si bien que pour trouver le bon équilibre, deux années de recherche et développement auront été nécessaires entre les équipes de Babolat et celles des deux entreprises partenaires expertes dans leur domaine : Michelin pour la semelle et Chamatex pour les textiles techniques, fournisseur notamment des combinaisons de F1.
Composée des dernières innovations, la Babolat Jet est ainsi équipée d'une semelle externe développée par le groupe auvergnat permettant "de favoriser les changements de direction propre au tennis". Puis la tige Matryx (partie supérieure de la chaussure), réalisée par l'entreprise ardéchoise Chamatex, à partir de matériaux résistants (fils Kevlar et polyamide haute ténacité tissés) et non élastiques, apporte le maintien du pied.

20 % du chiffre d'affaires

La gamme de chaussures Babolat est actuellement composée de quatre modèles dont la Jet, disponible en trois modèles au prix de 145 euros.
Babolat est plus connu pour ses raquettes (1,8 million vendues dans le monde) dont la dernière, connectée, Babolat Play, et pour équiper des grands joueurs de tennis tels Rafael Nadal et Jo-Wilfried Tsonga. Mais l'activité des chaussures représente tout de même  20 % de son chiffre d'affaires (141,1 millions d'euros en 2014).

Lire aussi : Babolat joue sur tous les courts du monde

Difficile encore pour le Lyonnais de rivaliser avec des marques comme Asics, Adidas ou Nike, mais pour Xavier Gibert, directeur marque et innovation du groupe, rien n'est impossible.
"Il faut être Gaulois ! Babolat peut être aussi fort que les généralistes du sport, assure-t-il. Avec la Jet, nous montrons ainsi que nous sommes à la pointe de l'innovation, à l'instar de la raquette connectée."

Des chaussures connectées ?

Babolat y réfléchit. "Le placement du joueur sur le terrain sera donné par de l'information", affirme le directeur marque et innovation. La chaussure connectée pourrait donc être une nouvelle étape dans le développement de Babolat. Tout en concevant des chaussures de qualité.
"Nous nous positionnons sur le haut du marché, souligne Xavier Gibert. Nous allons lancer des chaussures encore plus techniques, accessibles aux joueurs."
Lire aussi : Éric Babolat : "Le tennis sera entièrement connecté d'ici 2020"

Signe que Babolat veut renforcer cette activité, l'entreprise familiale multiplie les opérations : équipementier officiel chaussures et raquette du joueur Frédérico Delbonis, 49e au classement ATP ; et chausseur officiel du World Padel Tour, nouveau sport du moment, comptant de plus en plus d'adeptes dans le monde et pour lequel Babolat ambitionne d'être leader.