samedi 27 février 2016

Luni mise sur le textile "made in France"

 |   | http://acteursdeleconomie.latribune.fr/innovation

(Crédits : DR)
Basée au Puy-en-Velay (Haute-Loire), la startup Luni développe un concept-store original. Créée il y tout juste un an, elle propose une gamme de vêtements de créateurs "made in France" et référence quelque 4 500 produits.
De petites collections, de jeunes créateurs et une production "made in France". Tel est le triptyque sur lequel s'appuie Luni, une startup basée au Puy-en-Velay (Haute-Loire). Créée en janvier 2015, cette plateforme de vente en ligne propose des vêtements conçus et fabriqués quasi-exclusivement en France.
"Luni se veut le concept-store des créateurs français, explique Grégory Planchat, son fondateur, d'origine lyonnaise. A ce jour, nous travaillons avec une cinquantaine de créateurs."
Le principe de sélection des articles opérée par l'équipe de Luni est simple : "Tout ou quasiment tout doit être produit en France", assure Grégory Planchat. Au total, le site totalise à ce jour quelque 4 500 références produits.
Les créateurs référencés par Luni proposent de petites séries, qui dépassent rarement la centaine de pièces. Ces volumes permettent à l'entreprise de se distinguer en proposant des modèles originaux. "Et qui, produits en France, demeurent compétitifs, par rapport à des articles par exemple réalisés au Bangladesh."

Navigation par usage

À l'origine, Luni ciblait davantage une clientèle assez jeunes. Mais au vu des statistiques de fréquentation de la plateforme, ce sont les 40 ans et plus qui constituent la plus large part de l'audience.
Au sein de la boutique, la navigation ne se fait pas uniquement par genre (homme/femme), mais également par l'usage qui sera fait du vêtement (outdoor, soirée, travail, etc.).
"Notre but était ne nous différencier des autres sites de vente en ligne et de permettre à l'acheteur potentiel d'arpenter la boutique selon des thématiques", détaille Grégory Planchat.
La boutique centralise les commandes et met en relation créateurs et acheteurs.
"Nous fonctionnons sur le principe du "dropshipping". Nous travaillons avec des fournisseurs que nous sélectionnons et/ou qui nous sélectionnent, pour distribuer leurs produits. Les produits sélectionnés sont sélectionnés par notre équipe, mis en ligne sur notre site, puis la commande peut être expédiée par le créateur lui-même.

Luni.Paris

Pour poursuivre son développement et afin de générer une avance de trésorerie, la société, qui compte trois collaborateurs, a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule.
Luni va ainsi ouvrir, début mars, une plateforme de ventes privées, baptisée "Luni.Paris". L'idée là encore est de proposer des collections 100 % français, conçues et produites dans l'Hexagone. La société ponote espère par ailleurs ouvrir une boutique physique d'ici à la fin de l'été 2016 ou au tout début de l'automne.