mardi 5 avril 2016

Friday Club London : l’organisation secrète pour startups et marketeur

Friday Club London : l’organisation secrète pour startups et marketeur

Friday Club London : l’organisation secrète pour startups et marketeurs

Encore plus secret que le Fight Club, nous vous présentons le Friday Club London, qui réunit la crème des startups anglaises et des marketeurs.

La règle n°1 du Friday Club London, est qu’il est interdit de parler du Friday Club London. Mais on a décidé de la transgresser.
Fondée en 2012, l’association a pour but d’aider les startups, qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir les services des professionnels de la communication. Ainsi, le Friday Club London permet aux experts de partager leur expérience avec les entrepreneurs, tandis que ces derniers partagent leur savoir en matière de nouvelles technologies, nouveaux business models, et nouveaux modes de travail.
Avec des membres aussi prestigieux que Sir John Hegarty, Magnus Djaba (CEO de Saatchi London), Nadya Powell (MD de Sunshine) ou Sophie Lavender (Virgin Media),  ce qui s’y passe est gardé hautement confidentiel… Ainsi, quand un journaliste d’investigation enquête sur le terrain, à ses risques et périls et en caméra cachée, il a beau aller à la rencontre des membres les plus hauts placés de l’organisation, personne ne pipe mot…  
Richard Fearn, co-fondateur du club, explique avoir créé le FCL car il avait l’impression d’avoir affaire à deux communautés séparées : « les marques et les agences d’un côté, et les startups de l’autre, chacun ayant besoin du savoir-faire de l'autre camp. Nous avons pensé que les réunir de la bonne manière, autour d’événements amusants et dynamiques, permettrait de créer des échanges de valeur ; et nous avons eu raison. Jusqu’ici, le succès est incroyable ».

Et puisqu’on est sympas, on vous dit même comment en savoir plus, et devenir membre du très sélect FCL.