mardi 2 mai 2017

Sprint-Lft renforce son parc numérique


Joachim Makino (Opérateur Indigo) et Foad Rad (Président Sprint-Lft) devant la presse numérique HP Indigo 12000. Joachim Makino (Opérateur Indigo) et Foad Rad (Président Sprint-Lft) devant la presse numérique HP Indigo 12000.

Sprint-Lft renforce son parc numérique

Le 28 avril 2017 par Bakhta Jomni

Le spécialiste de la communication imprimée et de l’édition sur presses numérique mise sur le numérique pour renouveler son parc.http://www.francegraphique.com

Sprint-Lft, situé à Genevilliers (Hauts-de-Seine) a fait l’acquisition d’une presse numérique HP Indigo 12000 avec pour objectif d’améliorer sa productivité et d’offrir à ses clients davantage de polyvalence et de liberté dans la réalisation de leurs projets.
Lorsque la question du renouvellement du parc machine s’est posée, l’entreprise, qui exploitait auparavant deux presses demi-format sur son site offset, a en effet choisi de jouer la carte du numérique. « L’exigence de nos clients pour des projets de plus en plus complexes, impliquant différents papiers, notamment les supports texturés et métallisés, a conforté notre choix », précise Foad Rad, Président du groupe .
Nouveaux supports et gain de temps
« Par rapport à l’offset, la presse HP Indigo imprime toute la gamme de papiers de création que nous ne pouvions pas utiliser en offset. Aujourd’hui, nous obtenons des effets exceptionnels sur cette gamme de supports, alors qu’auparavant nous imprimions essentiellement des papiers couchés. Cela représente une réelle valeur ajoutée pour nos clients », poursuit-il. Le dirigeant estime y trouver son compte, notamment en termes de gains de temps. « Sur l’aspect de la productivité, quand vous additionnez dans un schéma offset, les temps de gravure des plaques, de calage, de mise en route et la gâche papier, vous obtenez une productivité de l’ordre de 50 % par rapport à son potentiel nominal. Aujourd’hui notre presse HP Indigo 12000 produit en moyenne 4000 feuilles/h, sans gaspiller de papier, ce qui représente des économies substantielles », analyse Foad Rad.
Avec un penchant naturel pour le numérique dès sa création et des commandes parfois sous-traitées à des spécialistes de l’offset, l’imprimerie confirme ses choix de départ. « Lorsque nous avions des commandes à fort tirage, nous les sous-traitons à un partenaire spécialisé en offset. Mais depuis l’installation de la presse HP Indigo 12000, le nombre de travaux externalisés a baissé de manière significative grâce à la montée en production de la presse. Et cela est très encourageant pour notre avenir ! », se félicite Foad Rad.

Source et capture d'écran: 

http://www.francegraphique.com

Sprint-Lft renforce son parc numérique

Le 28 avril 2017 par Bakhta Jomni