mercredi 21 février 2018

Open de Golf G.L.N.F. Grande Loge Nationale Française Province de Rouvray Samedi 17 mars 2018 au Golf Club Lys Chantilly


Open de Golf G.L.N.F.
Grande Loge Nationale Française
Province de Rouvray 
Samedi 17 mars 2018
Capture d'écran et source: https://lys.golf
Samedi 17 mars 2018 
au Golf Club Lys Chantilly
Parcours Les Chênes

Mes Très Chers Amis Golfeurs,
La G.L.N.F. Grand Loge Nationale Française vous invite à participer à l' Open de Golf de la Province de Rouvray.
Notre 1ère rencontre amicale aura lieu le Samedi 17 mars 2018 au Golf de Lys Chantilly 
Rond Point du Grand Cerf - 60260 Lamorlaye Tél: +33 (0)3 44 21 26 00
      Lieu : Golf Club du Lys Chantilly
-       https://lys.golf/

-       Formule : Stableford
-       Accueil à partir de 8h30
-       Départ par 3 joueurs, à 9h00 en shot-gun sur les trous du retour du parcours "Les Chênes"

-       Green-fee : 66,50 €  au lieu de 105 € (Droit de jeu inclus + Jeton de practice golf offert
 Le Green-fee sera payable directement à l'accueil du Golf.

-    Les membres des associations qui bénéficient de réduction sont les bienvenus
-       Déjeuner : Formule « Golf » à 17 € (entrée, plat ou plat, dessert) ou selon votre plaisir.
Par retour de courriel @: finance.pocquet@gmail.com, inscrivez-vous:

Nom:
Prénom:
N° Licence:
Index:
Club:
Tél:
Email:
Déjeuner: OUI ou NON
Au plaisir de vous lire ou de vous entendre.
Gérard POCQUET
POCQUET FINANCE
Cabinet Conseil en stratégie d'entreprise. Spécialisé en transmission d'entreprise
19, rue Monsigny - 75002 Paris
Mob + 33(0)6 12 13 26 02 - Tél: +33(0) 1 47 42 10 10
Follow us on http://financepocquet.blogspot.com
https://fr.linkedin.com/in/gpocquet
 

Capture d'écran et source: https://lys.golf/

mardi 20 février 2018

Séance de dédicace du Livre photo "Parcours de Lumières" à l' Albatros du Golf National avant la Ryder cup 2018 pour la première fois en France#gerardpocquet

Capture d'écran et source: http://www.parcoursdelumieres.com
Fin de semaine dernière, petits souvenirs de la très belle séance de dédicace du Livre photo "Parcours de Lumières", le nouveau livre de Claude Rodriguez. On y a croisé de nombreux passionnés de golf dans la galerie de Jean-Denis Walter, aux côtés de Jacques Setbon des Editions S&Co.

Et si vous aussi vous souhaitez acheter le livre photo "Parcours de Lumières" !
Alors Rendez-vous sur http://www.parcoursdelumieres.com
Capture d'écran et source:Jacques Setbon des Editions S&Co http://www.parcoursdelumieres.com

 
Sortie officielle, le 30 septembre 2017, de "Parcours de Lumières", le nouveau livre de Claude Rodriguez, le plus grand photographe du golf dont les photos s’arrachent dans le monde entier. 
Capture d'écran et source: https://www.jeandeniswalter.fr
Lors d'un passage à Paris, n'hésitez pas à faire un saut dans la Galerie de Jean-Denis Walter située au 56 du Boulevard de la Tour Maubourg dans le 7ème arrondissement.
Jean-Denis Walter propose quelques-unes des plus belles œuvres, en édition limitée, de Claude Rodriguez. https://www.jeandeniswalter.fr/detail-auteur/claude-rodriguez/
Capture d'écran et source: https://www.jeandeniswalter.fr/detail-auteur/claude-rodriguez/
Capture d'écran et source: à gauche Jacques Setbon et Claude Rodriguez
Capture d'écran et source: Claude Rodriguez en action au Golf National
Capture d'écran et source: votre dévoué Gérard Pocquet
https://fr.linkedin.com/in/gpocquet

samedi 17 février 2018

Hydro-Quebec Mulls Higher Rates as Bitcoin Miners’ Demands Surge#gerardpocquet

Hydro-Quebec Mulls Higher Rates as Bitcoin Miners’ Demands Surge https://www.ccn.com

Bitcoin McAfee
Capture d'écran et source:
AUTHOR Gerelyn Terzo

https://www.ccn.com

Rising demand for Montreal’s low-cost hydroelectric power among bitcoin miners could spur higher electricity rates. Hydro-Quebec revealed it may consider hiking the cost for bitcoin miners given a flood of pent-up demand in the region, which would thwart the plans of bitcoin miners who depend on low rates for the massive amounts of electricity it requires to power their operations.
The Canadian province has been inundated with requests from more than 100 mega bitcoin mining operations looking to set up shop there — a handful of which are already under way — to lock-in lower hydropower costs that have already lured the likes of Amazon.com for its data centers. But the local utility provider says not so fast.
A Hydro-Quebec spokesman told CTV News Montreal:
“We’ve had such an important volume (of requests) that there are questions being asked on the tariff offered and the quantity of clients we’ll be able to plug in.”
For now, Hydro-Quebec has more than enough power supply, but that surplus could be diminished if more bitcoin miners move to town. The power utility is strategically playing its hand, as evidenced by a shift in its typical strategy to lure industry by offering lower rates. In the case of bitcoin miners, it’s looking to charge more for overtaxing capacity.
For instance, multiple proposed bitcoin mining projects boast capacity as high as 100 mw, which is much more power even than it takes to keep the lights on at the home of the Montreal Canadiens.
But bitcoin miners are crying foul, including local operation Bitfarms. The startup’s co-founder bemoaned a possible rate hike, saying in a statement:
“We are building the computing power and electrical infrastructure that will power the blockchain with Quebec hydroelectric power,” said Pierre-Luc Quimper, pointing to the dozens of jobs that the company has ushered into the region.
Plus, according to Bitfarms’ Twitter page, they plan to hire hundreds more across analyst, technician, engineer and developer positions.
Montreal is conducive to bitcoin mining not only for its cheap hydropower but also its frigid temperatures. The cold climate helps to keep the computer systems performing the energy-intensive round-the-clock bitcoin mining cool.

North American Grip

Meanwhile, in the lower 48 bitcoin miners are being drawn westward to Washington, where they are similarly capitalizing on cheap hydroelectric power.
Bitcoin mining and blockchain have gripped the North American region even as China stands to lose its top spot. Despite being home to about 75% of the world’s bitcoin mining, China’s harsh stance toward bitcoin mining threatens to knock it down as the US and Canadian profile rises.

Featured image from Shutterstock.

Ethereum Comminity Fund : Des startups s’associent pour financer des projets liés au réseau Ethereum#gerardpocquet

Ethereum Comminity Fund : Des startups s’associent pour financer des projets liés au réseau Ethereum

Statrtups ICOs et Ethereum
Capture d'écran et source: https://www.crypto-france.com
Six startups blockchain se sont associées pour lancer un nouveau fonds d’investissement. Doté d’une enveloppe de 100 millions de dollars, il permettra de financer des projets prometteurs liés à la blockchain Ethereum.

100 millions de dollars pour l’Ethereum Community Fund

Ethereum Community Fund
Ce fonds – baptisé Ethereum Community Fund — sera soutenu par plusieurs startups : Omise GoCosmosGolemMaker, et Raiden, auxquelles viendra se joindre la société de capital risque japonais Global Brain. La porte reste toutefois ouverte à d’autres entités qui pourraient venir, par la suite, rejoindre leurs rangs.
Il s’agit d’acteurs de poids dans l’écosystème, comme en témoigne leur “Market Cap” : près de 1,8 milliards de dollars pour OmiseGo, 366 millions de dollars pour Golem ou encore 709 milliards de dollars pour Maker.
Les membres de l'Ethereum Community Fund
De leur côté, Raiden et Cosmos sont perçus par de nombreux observateurs comme des projets prometteurs du fait de leurs technologies innovantes.
TechCrunch rapporte que plus de 100 millions de dollars en monnaies fiduciaires, en Ethers et autres tokens auraient été recueillies par le fonds. Celui-ci financera, sous la forme de subventions, des projets, des services ou des entreprises qui seront susceptibles d'”enrichir” l’écosystème Ethereum.
Ce programme correspondra à une dotation financière pour soutenir et aider des projets qui façonnent des infrastructures open-source décisives, des outils et des applications“, peut-on lire sur le site internet du fonds.
D’un point de vue pratique, ce programme devrait principalement se concentrer sur le financement du développement technique d’Ethereum, ou de projets qui s’inscrivent pleinement dans son écosystème.
Si l’Ethereum Community Fund ne fournit pas de détail sur ces subventions, TechCrunch précise que le fonds devrait signer des chèques d’un montant pouvant varier entre 50 000 et 500 000 dollars. Il pourra également offrir des financements supplémentaires au fur et à mesure de l’évolution des projets.
Un unique projet est susceptible de déboucher sur un produit capable de disrupter un secteur tout entier“, s’est enthousiasmé Jun Hasegawa, le fondateur d’OmiseGo. “Mais en travaillant conjointement, nous pourrons développer un cadre susceptible de changer le monde“.

La Fondation Ethereum, un partenaire clé

Le logo de la Fondation EthereumAu-delà des entités précédemment citées, la Fondation Ethereum sera impliquée à travers Vitalik Buterin qui jouera, avec d’autres figures de ce secteur, un rôle de conseiller.
Sur les dernières années, la croissance d’Ethereum a dépassé toutes mes espérences, mais notre travail est loin d’être terminé” a déclaré M. Buterin.
Et de poursuivre ainsi :
“Le leitmotiv de 2018 : apporter un niveau de valeur qui soit en adéquation avec l’engouement suscité par le projet. Des initiatives, telles que l’ECF, qui aideront a favoriser le développement de l’écosystème, permettront de rendre cela possible.”
Le site de l’ECF déclare que ce programme de subvention constitue “une première étape vers le soutien de la croissance de l’écosystème Ethereum“. On peut également penser qu’il pourra à terme s’agir, en partie, d’un fonds à but lucratif – et pas seulement d’une entité distribuant des subventions.
On se souvient que la Fondation Ethereum avait annoncé le mois dernier le lancement de deux programmes de subvention pour accompagner le développement de solutions de “scaling” – des solutions qui pourraient l’aider à faire face à l’intensification de l’utilisation du réseau. La fondation compte ainsi accorder des chèques d’un montant de 50 000 à 1 million de dollars.
Le mois dernier, Tech Crunch prédisait que “2018 [serait] l’année durant laquelle les sociétés ICO deviendront également des investisseurs“.
Ainsi, celles-ci pourraient être de plus en plus nombreuses à participer au développement de l’écosystème – et ce parfois seulement quelques mois après être parvenues à boucler leur propre levée de fonds. C’est déjà le cas d’OmiseGo, dont l’ICO s’était terminée en juin 2017.
Références : TechCrunch, EthNews https://www.crypto-france.com

jeudi 15 février 2018

Report: Litecoin Gains Popularity on the Dark Web#gerardpocquet

Report: Litecoin Gains Popularity on the Dark Web https://www.ccn.com

Capture d'écran et source: https://www.ccn.com
AUTHOR
Gareth Hunt
Litecoin, according to a new report published by Recorded Future, is now the second most popular cryptocurrency token on the Dark Web. The report undertook a longitudinal analysis of digital communications avenues available to users on the dark web and found that nearly 30 percent of Dark Web vendors accept Litecoin.

Report Findings

Whilst Bitcoin remains supreme, Recorded Future undertook a longitudinal analysis of dark web communication portals – like message boards, marketplaces etc. – to help understand the structural apparatus for cryptocurrency payments within this ecosystem.
The authors found that 30 percent of the dark web evaluated by the report accepted Litecoin. The report also noted that one in five dark web platforms accept Dash. However, Bitcoin’s dominance was still ever-present.
The report noted:
“Bitcoin remains the gold standard in the dark web, with all vendors accepting it as a payment, and Litecoin emerged as the second most popular currency, with 30 percent of all vendors who implemented alternative payment methods willing to accept it. Dash is closely trailing Litecoin with 20 percent of the market. Unexpectedly, Bitcoin Cash was the third most common cryptocurrency with 13 percent of vendors trusting it as a payment method.”

What do Dark Web users think?

According to the report, dark web ‘criminals’ have started to voice dissatisfaction connected with the transactional cost of using Bitcoin and that in response to a loss of ‘revenue’ many dark web operators have started to utilise alternative token cryptocurrencies.
However, the initial commentariat thinking was that criminals would simply move to Monero or Dash. The evidence from this longitudinal study articulates an alternative reality on the dark web – one that sees Litecoin as a popular crypto coin for dark web transactions.
The report also argued that Litecoin will play a part within the mainstream criminality of cyber-attacks. As Litecoin’s popularity grows, so will the usage of Litecoin-enabled malware. This could result in a brand-damaging outcome for the Litecoin Core Development Team. The latest news that Litecoin will be ‘forking’ could also be connected to the dark web antecedents that have slowly impugned on the credibility of the token’s authority within the mainstream.
The news that Litecoin is forking into Litecoin Cash was met with market uncertainty as the price fell 1.78 percent in post-announcement trading. The founder of Litecoin, Charlie Lee, has questioned the fork – with some articulating that the move could be a scam.
Featured image from Shutterstock.
I'm a big fan of blockchain, crypto and the public policy dynamics of technology, digital currency and beyond.


mardi 13 février 2018

Gucci est la marque préférée des millennials mais certains investisseurs craignent qu'ils ne se lassent#gerardpocquet


Gucci est la marque préférée des millennials mais certains investisseurs craignent qu'ils ne se lassent


Capture d'écran et source: www.businessinsider.fr
REUTERS/Charles Platiau
Le groupe de luxe Kering a publié ce mardi 13 février 2018 des résultats annuels historiques, grâce à sa marque Gucci, dont les ventes ont décollé de 42,6% au T4 contre 39% attendus par le consensus.
Kering a ainsi signé des ventes en hausse de 25% à 15,48 milliards d'euros, un chiffre légèrement supérieur aux 15,38 milliards attendus par les analystes, faisant état d'un bond en avant de 27,2% à taux de change constants sur l'année 2017 et de 27,2% au T4.
La maison-mère Kering a signé les meilleures performances du secteur, loin devant ses concurrents LVMH ou encore Hermès.
Malgré "l'année phénoménale" de Kering, comme l'a déclaré son PDG français François-Henri Pinault, le titre chute en bourse de 2,47% à 370,6 euros vers 10h18, affichant la plus forte baisse du CAC40, qui recule au même moment de 0,13%, rapporte l'agence Reuters.
En effet, certains analystes d'Exane BNP Paribas doutent de la capacité du groupe à maintenir la cadence en termes de croissance, en particulier pour Gucci, la marque préférée des millennials.
La griffe italienne, qui pèse pour plus de 70% des profits du groupe, a su convaincre les millennials avec son esthétique foisonnante imaginée par Alessandro Michele.
Mais certains analystes craignent un phénomène de lassitude, car l'esthétique Gucci pourrait perdre, au bout d'un moment, le lustre de la nouveauté. 
Ainsi, l'évolution de sa ligne créatrice devra d'une part être pensée et d'autre part, il faudra trouver un moyen de fidéliser la masse de nouveaux clients.
Par ailleurs, vu les résultats de l'année 2017, les bases de comparaisons s'annoncent très difficiles pour Gucci pour l'année en cours.
Profitant d'un succès fulgurant auprès de la clientèle chinoise et d'une montée en flèche de ses ventes en ligne, Gucci a franchi pour la première fois la barre des 6 milliards d'euros de ventes (6,2 milliards) et son résultat opérationnel courant a grimpé de 69%, pour une marge record de 34,2%.
Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

www.businessinsider.fr