jeudi 7 avril 2016

JWT ressuscite Rembrandt grâce à la data

JWT ressuscite Rembrandt grâce à la data

http://www.ladn.eu

JWT ressuscite Rembrandt grâce à la data

Et si la technologie permettait de continuer à faire vivre les plus grands génies ? C’est le pari réussi de JWT Amsterdam, qui présente le tout nouveau tableau de Rembrandt.

Ah, data… Toujours tu nous impressionneras. Cette fois-ci, c’est à Amsterdam que la magie opère, sous l’égide d’ING Bank et de l’agence JWT, qui, avec l’aide de Microsoft, ont  pu ramener Rembrandt d’entre les morts.
Les équipes ont constitué une énorme base de données grâce à l’analyse de l’œuvre du peintre. 346 tableaux ont été examinés et étudiés, pixel par pixel. « Les données sont utilisées par de nombreux gens pour les aider à être plus efficaces dans leur travail quotidien et les décisions qu’ils doivent prendre. Mais avec ce projet, les données permettent aussi de rendre la vie plus belle », déclare Ron Augustus, de Microsoft.
Pour pouvoir exploiter ces données, il a fallu déterminer le sujet du nouveau tableau. La majorité des œuvres de Rembrandt est constituée de portraits. Des experts ont créé une segmentation démographique de ces portraits. Il a donc été choisi de représenter un mâle caucasien âgé entre 30 et 40 ans, présentant une pilosité faciale, vêtu de noir, avec un col blanc et un chapeau, de profil.
Un software a été mis au point pour comprendre (et traduire) Rembrandt dans la composition du tableau : géométrie, peinture, lumière, proportions… Un algorithme de reconnaissance faciale a pu identifier et classer les schémas les plus utilisés par Rembrandt, permettant ainsi de répliquer son style.
Une fois que la version en 2D était prête, s’est posée la question de la texture. Avec l’aide de TU Delft, les machines ont pu imiter la technique de Rembrandt. Une imprimante 3D conçue pour les reproductions d’art a été utilisée pour créer une peinture qui soit réaliste.
Une œuvre qui s’inscrit à la frontière de l’art et de la technologie, de l’être humain et de la donnée, de l’émotion et de l’algorithme.