lundi 13 mars 2017

Voiture autonome: Intel rachète l’Israélien Mobileye pour 15 milliards de dollars



Voiture autonome: Intel rachète l’Israélien Mobileye pour 15 milliards de dollars

Par | le 13 mars 2017 | http://www.frenchweb.fr
  • Mobileye développe des systèmes d’assistance à la conduite de véhicules.
     
  • En novembre dernier, Brian Krzanich, CEO d’Intel, avait annoncé son intention d’investir 250 millions de dollars dans la conduite autonome au cours des deux prochaines années.
     
  • Brian Krzanich affirme que l’industrie automobile doit être préparée à traiter plus de quatre téraoctets de données générées par chaque véhicule au quotidien.
 
Intel passe la vitesse supérieure en matière de voiture autonome. La firme américaine vient en effet de mettre la main sur la start-up israélienne Mobileye, qui développe des systèmes d’assistance à la conduite de véhicules. Le montant de l’acquisition s’élève à 15 milliards de dollars. Les deux sociétés n’ont pas encore confirmé l’opération mais une annonce officielle pourrait intervenir dans la journée.
Fondée en 1999 par Ziv Aviram et Amnon Shashua, Mobileye a développé des technologies de reconnaissance de terrain et d’évitement d’obstacles. Les solutions de la start-up isralienne a notamment séduit BMW, Volvo, Buick, Cadillac ou encore General Motors. Mobileye a également été l’un des premiers partenaires de Tesla pour permettre à l’entreprise d’Elon Musk de prendre de l’avance sur la concurrence sur le marché de la voiture autonome. Bien que le siège de Mobileye soit hébergé à Amsterdam, la recherche et le développement sont en revanche basés à Jérusalem. En trois tours de table, la société a levé 515 millions de dollars.

Intel va investir 250 millions de dollars dans la voiture autonome 

L’intérêt d’Intel pour Mobileye n’est pas nouveau. Depuis l’an passé, les deux entreprises travaillent ensemble. Toutefois, ce rachat marque une accélération de la firme américaine sur le marché de la voiture autonome. 
En novembre dernier, Brian Krzanich, CEO d’Intel, avait annoncé son intention d’investir 250 millions de dollars dans la conduite autonome au cours des deux prochaines années, via le fonds Intel Capital. A cette occasion, Brian Krzanich avait également affirmé que l’industrie automobile devait être préparée à traiter plus de quatre téraoctets de données générées par chaque véhicule au quotidien. 

Intel face à Google et Uber

Avec Mobileye, Intel marque ainsi un peu plus son territoire face aux autres géants de la Tech qui se sont également lancés dans la course à la voiture autonome. Google, en partenariat avec Fiat, veut lancer une flotte de 100 véhicules dotés de capteurs, et a créé Waymo, sa filiale dédiée à la voiture autonome.
Par ailleurs, Uber a lancé sa voiture sans chauffer à Pittsburgh en septembre 2016, tandis que Didi Chuxing, qui a eu raison de la plateforme de Travis Kalanick en Chine, vient d’ouvrir un laboratoire de recherche sur le sol américain, à Mountain View, pour se positionner sur le segment de la voiture autonome. En revanche, le projet de voiture sans chauffeur d’Apple est à l’heure actuelle au point mort.
Lire aussi : 
Maxence Fabrion

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs